La vidéo à 360°

Avec tout ces casques VR qui sortent, notamment celui de Samsung qui permet, pour la modique somme de 99€, d’utiliser son smartphone (Samsung) pour s’immerger dans le monde de la réalité virtuelle, ou bien les Google card board (beaucoup plus économiques, n’étant constituées ,comme son nom l’indique, essentiellement que de carton), je me suis essayé à la post-production de vidéo à 360°.

Grâce au très bon plug-in Skybox Studio de Mettle pour After Effects, j’ai très vite pu intégrer des éléments 3d ainsi que des particules dans un environnement 3d. Le plugin Element 3D de VideoCopilot est d’ailleurs très efficace dans sa gestion des images équirectangulaires pour créer un environnement 3D.

Le principe de la vidéo à 360° est plutôt simple. La prise de vue se fait avec 6 caméras disposées en cube (qui filment respectivement devant, derrière, à gauche, à droite, en haut et en bas).

Pour recréer ce dispositif en post-production, on crée un cube sur lequel on pose chaque prise de vue sur une des face. On place une caméra au centre du cube et voilà ! On ne voit pas les arêtes du cube car les images raccordent parfaitement les une aux autres.

Par contre, nous avons toujours 6 vidéos différentes (une pour chaque cube). Le mieux serait de pouvoir exporter tout ça dans un seul fichier. C’est là qu’intervient le format équirectangulaire. C’est une image qui compile les 6 images en une seule. (Si vous ne pouvez pas tourner la caméra dans la vidéo YouTube, vous voyez l’image équirectangulaire).

Ces images servent, entre autre, dans les logiciels 3d pour recréer un environnement. Elles servent aussi en post-production pour mieux intégrer des éléments de synthèse (pour avoir les vrais reflets qui correspondent au lieu où ont été les scènes).

C’est cette image que lit YouTube. Pendant la lecture, il décode l’image pour pouvoir l’appliquer sur un cube et place une caméra virtuelle au centre que l’on peut piloter.

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ouvrir